Actualités

Retrouvez toutes l’actualités de l’Aveyron, par l’intermédiaire des flux RSS des quotidiens aveyronnais

Loisirs

Toutes les sorties à faire sur le département

Politique

Sports

Toute l’actualité sportive du département

Vidéos

Toutes les vidéos parlant de l’Aveyron sur Youtube

Accueil » Archives par Tags

Articles tagués avec: Politique locale

Augmentation des tarifs du TUB : une mesure injuste et anti-environnementale
23 décembre 2019 – 16 h 04 min | Commentaires fermés sur Augmentation des tarifs du TUB : une mesure injuste et anti-environnementale

 Les élus communautaires ont donc décidé le 19 décembre dernier d’augmenter les tarifs du TUB pour 2020. Et pas qu’un peu : en moyenne les tarifs augmenteront de 30%, le ticket unitaire passerait lui de 0,50€ à 1€, subiss…

Des CSR seraient effectivement bien produits et brûlés à Viviez et à Aubin
18 décembre 2019 – 8 h 24 min | Commentaires fermés sur Des CSR seraient effectivement bien produits et brûlés à Viviez et à Aubin

Si par malheur le projet Solena voyait le jour, la suite serait bien l’installation à Viviez ou à Aubin d’une unité de combustion pour brûler les CSR avec toutes les conséquences connues en matière de rejets toxiques. Rappelons que…

Démission du conseil municipal de Decazeville
9 décembre 2019 – 8 h 12 min | Commentaires fermés sur Démission du conseil municipal de Decazeville

 Je ne suis donc plus conseiller municipal de Decazeville depuis le 6 décembre 2019, date à laquelle ma lettre de démission est arrivée à la mairie de Decazeville.Conseiller municipal depuis 2001, vous pensez bien que ce geste…

Conseil municipal du 3 décembre : Avis pour le projet Solena
8 décembre 2019 – 15 h 33 min | Commentaires fermés sur Conseil municipal du 3 décembre : Avis pour le projet Solena

Lors de ce conseil municipal, nous devions donc donner un avis pour le projet de centre de traitement et de stockage de déchets prévu sur Viviez et Aubin, appelé Solena.Ce projet, contesté par une grande partie de la population, a …

Dernier conseil municipal : deux points qui reviennent chaque année
8 décembre 2019 – 9 h 07 min | Commentaires fermés sur Dernier conseil municipal : deux points qui reviennent chaque année

Parmi les points examinés lors du dernier conseil municipal du 3 décembre dernier, deux sont ce que l’on appelle des « marronniers », c’est à dire des points qui reviennent tous les ans.Le premier traitait de l’ouverture …

Quelques note du conseil municipal du 24 octobre 2019
26 octobre 2019 – 8 h 03 min | Commentaires fermés sur Quelques note du conseil municipal du 24 octobre 2019

2 – Décisions prises en délégation par le maire :Défendre les intérêts de la commune d’ester en justice en conseil d’Etat – Groupe Casino et SAS Distribution Casino FranceLa commune n’a pas la compétence de l’économie et des z…

Premier article sur mon ouvrage  » Et au milieu coule du cadmium « 
8 octobre 2019 – 15 h 52 min | Commentaires fermés sur Premier article sur mon ouvrage  » Et au milieu coule du cadmium « 

« Et au milieu coule du cadmium » : livre-témoignage sur la pollution industrielle à DecazevilleSensible aux questions écologiques, Jean-Louis Calmettes, élu local bien connu du Bassin Decazevillois, sort un ouvrage intit…

Quelques points du conseil municipal du 26 septembre 2019
27 septembre 2019 – 9 h 04 min | Commentaires fermés sur Quelques points du conseil municipal du 26 septembre 2019

Rapports annuels d’activités des concessionnaires et des délégataires de service public de Decazeville Communauté pour l’année 2018Le texte ci-dessous est le texte fidèle de mon intervention que j’avais pris soin de préparer.«&nbsp…

La pollution de l’air, l’oubliée de la canicule en Aveyron et sur le bassin de Decazeville
3 juillet 2019 – 14 h 29 min | Commentaires fermés sur La pollution de l’air, l’oubliée de la canicule en Aveyron et sur le bassin de Decazeville

pollution ozone viviez-dkz - web-270619.jpg

La France et l’Aveyron ont subi récemment un important épisode de canicule qui préfigure malheureusement ce que nous allons subir dans les années et décennies prochaines. Tous les scientifiques conviennent maintenant que nous sommes engagés dans un processus d’augmentation des températures et d’épisodes de canicules qui seront plus nombreux et plus intenses. Nous avons donc l’obligation de nous adapter à ces épisodes caniculaires que nous ne pourrons de toute façon pas éviter du fait de notre réactivité insuffisante et trop tardive comme le soulignait par ailleurs la semaine passée le Haut conseil pour le climat mis en place par le Président de la République.

temperature 41°C -DKZ-270619.jpgIl faut donc certes s’adapter, mais nous devons également tout mettre en œuvre pour limiter les effets du changement climatique, voire les atténuer à long terme. Cela demandera énormément d’efforts et de courage à tous, mais avons-nous  réellement le choix si nous voulons que l’espèce humaine ait encore une place à la fin de ce siècle ?

 

Cet épisode de canicule a complètement éclipsé un phénomène environnemental fortement néfaste pour la santé humaine : la pollution de l’air.

La pollution de l’air est responsable en France de 48 000 décès prématurés (422 000 en Europe), mais elle aggrave également l’état de santé de nombreuses personnes vulnérables et sensibles.

Selon ATMO Occitanie, qui mesure et prévoit la qualité de l’air en Occitanie, la qualité de l’air aveyronnais est passé en une semaine, de médiocre à mauvaise, pour redevenir en fin de canicule médiocre.

Pas un seule initiative des responsables de l’Etat en Aveyron ou des collectivités locales pour informer et protéger les Aveyronnais de cette mauvaise qualité de l’air. La préfecture a seulement émis un communiqué le jeudi 27 juin en fin d’après-midi… alors que le pic de la pollution était vraisemblablement passé. ATMO Occitanie avertissait pourtant la veille que la qualité de l’air se détériorait le jeudi 27 juin et annonçait une qualité de l’air mauvaise dès le matin de ce jour là.

Des initiatives peuvent être prises pour d’abord prévenir la population et ensuite diminuer les effets sur la qualité de l’air de ces épisodes caniculaires : abaisser les vitesses des véhicules sur certains axes départementaux et en milieu urbain, instaurer la gratuité des transports collectifs, inviter les industries à modérer leurs rejets dans l’atmosphère, pénaliser fortement les auteurs de feux de jardins pourtant interdits, installer des points de mesure de la qualité de l’air sur des axes et lieux sensibles avec affichage en temps réel pour informer et alerter la population…

indice qualité de l'air -decazeville -300619.jpg

Cette pollution de l’air était particulièrement visible sur certains secteurs comme dans la vallée du Riou-Mort, à Viviez et Decazeville. Il est vrai que dans cette vallée encaissée et sans vent, avec de plus les rejets des véhicules, notamment des nombreux camions circulant sur la RD 840 ainsi que les rejets des industries, la qualité de l’air se détériore rapidement.

La mairie de Decazeville a certes pris la mesure discutable de fermer les écoles de la ville le vendredi 28 juin, mais ce n’est en aucun cas une mesure pour protéger les enfants de la pollution de l’air ; ils ont continué à respirer l’air pollué… chez eux.

 

La France est en infraction avec le droit européen pour des violations répétées des normes sur la qualité de l’air. La justice administrative a récemment reconnu suite à des plaintes de particuliers aidés par des associations, la responsabilité de l’Etat pour « carence » dans la mise en œuvre du plan de protection de l’atmosphère d’Ile de France. Des citoyens de la vallée de l’Arve ont déposé des plaintes contre l’Etat pour « carences fautives » pour des pollutions de l’air répétées.

 

Quand va-t-on prendre en considération ces pollutions de l’air en Aveyron et mettre en place des mesures préventives et curatives sérieuses ? Quand va-t-on s’attaquer sérieusement au réchauffement climatique dans ce département en mettant en place des mesures courageuses autres que des  » plans climats  » ou autres hochets médiatiques qui ne changeront pas grand chose ?

 

Photos : cliquez sur les photos pour les agrandir

Photos 1 : jlc – Viviez et Decazeville vus du relais TV de Viviez

Photo 2 : jlc – Place Decazes à Decazeville, jeudi 27 juin

Photo 3 : Capture d’écran du site d’ATMO Occitanie

Decazeville : Le « souffle nouveau » et l’environnement
10 juin 2019 – 17 h 26 min | Commentaires fermés sur Decazeville : Le « souffle nouveau » et l’environnement

decazeville - qualité de l'air.jpg

 

La majorité municipale de Decazeville, qui devait apporter un « souffle nouveau » à la ville, est semble-t-il déjà en campagne pour les prochaines élections municipales 2020.

Elle a donc entrepris de faire un bilan de son mandat en débutant par sa politique environnementale. Ça tombe bien, c’est ma partie.

 

On est déjà assez ahuri par les propos liminaires de cette note stipulant que, dans ce domaine, la marge des collectivités est assez réduite et que certains pourraient nous envier notre qualité de l’air (où ça ? A New-Delhi, à Pékin, à Bhopal ?). On voit là la méconnaissance complète des actions possibles des collectivités en matière d’environnement et l’ignorance des relevés de la qualité de l’air de ces dernières années sur le Bassin, notamment à Viviez (très proche de Decazeville), où la qualité de l’air va de médiocre à très mauvaise.

 

Les quelques mesurettes décrites dans cette note de la majorité pour améliorer l’environnement sont en fait soit des obligations législatives (arrêt des pesticides), soit des actions débutées lors du mandat précédent (gestion différenciée des espaces verts) ou des mesurettes insignifiantes et « m’as tu vu » qui cachent en fait une politique environnementale indigente.

L’environnement (protection des hommes et de la biodiversité, amélioration du cadre de vie) et le dérèglement climatique sont des domaines totalement inconnus ou subalternes aux dogmes économiques et sociétaux des élus actuels de la majorité.

 

Pour ne citer que quelques mesures et réalisations illustrant parfaitement ce mépris de la majorité pour l’environnement et les habitants du Bassin, on pourrait par contre citer :

 

Déchets inertes, espaces verts :

  • inertes la croix de broual.jpgCréation d’une décharge sauvage de déchets « inertes » en zone PPRM à la Croix du Broual pour y déverser les déchets mal triés des travaux de voiries,

  • Accueil au centre de stockage de déchets inertes communal à Laromiguière de déchets industriels provenant de la Sopave contenant notamment des déchets de plastiques,

  • boues sopave.jpgUtilisation de ces déchets industrielscontenant des plastiques sur les espaces verts de la commune (Fontvergne, Sailhenc…),

  • Aucune création de jardin partagé durant ces cinq ans,

 

Déchets industriels et ménagers :

  • viviez.jpgAccord à la réouverture de l’Installation de Stockage de Déchets Dangereux de Montplaisir à Viviez,

  • Accord des élus decazevillois en communauté de commune au projet Solena (Centre de traitement et de stockage de déchets ménagers) à Viviez, qui serait situé à 300 mètres des premières habitations et à 200 mètres d’une usine classée Seveso,

  • déchets - bacs.JPGAucune action préventive pour baisser le volume et le poids des déchets ménagers,

  • Les élus de la majorité ont voté favorablement à la taxe sur les ordures ménagères au lieu de la redevance pourtant plus juste et qui permet d’agir sur la prévention des déchets,

 

Protection des riverains des pollutions et des atteintes à leur santé :

  • Modification du PLU de la zone du Centre pour permettre maintenant l’installation d’activités extrêmement polluantes sur cette zone,

 

Qualité de l’air, des sols  et santé :

  • air-station-place du 8 mai.jpgAucune action pour mesurer et améliorer la qualité de l’air médiocre à Decazeville, notamment lors des périodes de pics de pollutions signalées par Atmo-Oramip,

  • Aucune demande de la Ville pour l’installation d’une station de mesure de qualité de l’air à Decazeville,

  • Aucune demande de la Ville pour demander l’analyse des sols des jardins decazevillois fortement pollués, comme à Viviez, par les rejets toxiques de Vieille Montagne ou d’autres entreprises.

  • Aucune action pour lutter contre les feux de jardins qui asphyxient la ville fréquemment,

  • Avis favorables pour l’installation des compteurs Linky et Gazpar à Decazeville chez les particuliers,

  • Autorisation pour l’installation d’une antenne-relais de collecte des données pour le compteur Gazpar sous les toits de la mairie,

  • central téléphonique - ondes.jpgAucune mesures prises pour protéger le personnel et les visiteurs de la mairie des ondes électromagnétiques dues au central téléphonique très proche et d’autres antennes ou sources d’émissions,

 

Energies renouvelables, économies d’énergies et production de gaz à effet de serre :

photovoltaïque - cuisine centrale.jpg

  • Aucune d’installation d’énergies renouvelables par la Ville de Decazeville depuis cinq ans,

  • Installation de panneaux photovoltaïque au parc intercommunal de La Découverte, détruisant des parties récemment boisées et des chemins empruntés par de nombreux randonneurs et marcheurs,

  • Installation et exploitation de ce parc photovoltaïque donnée à une entreprise privée au lieu de gérer ce parc en régie. Ce qui limite fortement les recettes financières pour les collectivités.

  • Destruction de très nombreux logements sociaux sans constructions nouvelles et très peu de rénovations

  • Suppression du Salon des Energies Renouvelables de Decazeville,

  • cote des estaques - éclairage public.jpgMauvaise réfection de l’éclairage public. Il faut supprimer des points d’éclairage et éteindre certains secteurs une partie de la nuit pour réellement réduire les consommations et les coûts de l’éclairage public (pas comme la Côte des Estaques, hors agglomération, où c’est Versailles la nuit ! ).

  • aveyronnaise classic.jpgOrganisation de manifestations fortement polluantes et productrices de gaz à effet de serre sur La Découverte : jet ski, moto avec l’Aveyronnais Classic,

 

Biodiversité, paysage, faune :

  • zone humide.jpgAucune action avec Decazeville communauté pour mettre en valeur la biodiversité et les paysages de La Découverte, pour préserver la zone humide à l’arrière du musée géologique, pour protéger et mettre en valeur le Riou-Mort dans la traversée de Decazeville…

  • arbres abattus la découverte.jpgNombreux arbres abattus et très peu de replantations, arbres mal entretenus et certains périront rapidement (goudronnage jusqu’au pied de l’arbre !)

  • publicité - amar.jpgLes élus se vantent d’accueillir des cirques avec des animaux sauvages à Decazeville, animaux détenus, exploités et transportés de ville en ville dans des conditions inacceptables,

  • Toujours pas de centre d’accueil pour chiens et chats errants digne de ce nom sur le Bassin,

  • pub dkz.jpgPollution visuelle et consommations énergétiques inutiles par l’installation de panneaux publicitaires dans toute la ville,

 

Prévention des inondations et entretien des cours d’eau :

  • crue - niveau.jpgPas d’aménagements pour limiter et se protéger des inondations des ruisseaux, dont le Riou-Mort à Decazeville

  • Le Plan de Sauvegarde pour prévenir les inondations et le DICRIM associé à ce plan ne sont toujours pas opérationnels,

 

Mobilité : le « tout bagnole » comme programme :

rue cayrade 1983-2015.jpg

  • Suppression de passages piétons, notamment place Wilson et les passages piétons sont très mal entretenus (marquage)

  • Pas un seul aménagement pour les modes actifs (piétons et vélos) depuis cinq ans,

  • rue lassale - travaux.jpgNon respect de la Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie (Loi LAURE) lors de la création ou le renouvellement de voirie (pas d’aménagements pour les cyclistes pourtant obligatoires dans cette loi), rues Lassale, Miramont et Cayrade,

  • dsc vélo.jpgRefus de mettre le bas de la rue Cayrade et la rue du IV Septembre en double sens cyclable comme cela se fait maintenant partout, obligeant les cyclistes à faire de longs détours, parfois dangereux,

  • route de bouquies - état voirie.jpgChemin de Bouquiès entre le pont de Livinhac et l’anciennne cité de Bouquiès pratiquement impraticable par les cyclistes (et même les voitures), alors qu’il est le passage de la véloroute de la Vallée du Lot (V86),

  • Chemins de randonnée mal entretenus, notamment le GR 65 dans la descente de Saint-Roch au pont de Livinhac (commune de Decazeville,

 

Pour entrer plus en détail sur les manquements en matière d’environnement de la majorité municipale, mais aussi dans d’autres domaines depuis 2014, vous pouvez consulter toutes mes notes parues dans la rubrique « politique locale »

 

Photos : cliquez sur les photos pour les agrandir

Toutes les photos : jlc