Actualités

Retrouvez toutes l’actualités de l’Aveyron, par l’intermédiaire des flux RSS des quotidiens aveyronnais

Loisirs

Toutes les sorties à faire sur le département

Politique

Sports

Toute l’actualité sportive du département

Vidéos

Toutes les vidéos parlant de l’Aveyron sur Youtube

Accueil » Archives par Tags

Articles tagués avec: decazeville

Le jour d’après…
8 avril 2014 – 7 h 30 min | Commentaires fermés sur Le jour d’après…

panoramique.jpgBalade hier de Livinhac à Montredon (46). Point de vue magnifique sur trois départements : Lot, Cantal et Aveyron. Au loin, les dernières neiges sur les monts du Cantal et du Puy de Dôme. Et toutes ces villes et petits villages que l’on aperçoit ou que l’on devine : Figeac, Capdenac-le-Haut, Bagnac, Maurs, Saint-Santin, Montmurat, Almont… et Decazeville.

Retour par le GR 65 (Chemin de Saint-Jacques de Compostelle) où déjà je croise de nombreux marcheurs et pélerins.

JULIEN SAVARY - ALAIN GUILLERMOU.JPGRepas à Port d’Agrès avec mes amis cyclistes : Julien Savary, délégué régional de l’AF3V (Association Française pour le développement des Véloroutes et Voies Vertes) et Alain Guillermou (Cyclo Camping International). Discussion sur l’enquête publique pour la Véloroute de la Vallée du Lot entre Bouillac et Grand-Vabre et le Schéma Régional des véloroutes et voies vertes. A suivre…

CARTE D'IDENTITÉ ADJOINT.jpegRangé mon portefeuille ce matin et enlevé tous les documents maintenant inutiles. Je ne me souviens d’ailleurs pas avoir utilisé ma carte d’identité d’adjoint. Je dois de toute façon la renvoyer à la préfecture. Une autre vie commence… Des tas de choses à faire…

Photos : jlc. Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Voter pour la meilleure équipe qui a le meilleur projet pour Decazevile
27 mars 2014 – 14 h 34 min | Commentaires fermés sur Voter pour la meilleure équipe qui a le meilleur projet pour Decazevile

decazeville.jpgC’est en fait la véritable question que chacun doit se poser dimanche avant d’aller voter.

J-P VAUR - FR3 -230314.JPGCela fait maintenant plus de quatre mois que l’équipe de Réussir Decazeville menée par Jean-Pierre Vaur est au travail. Je dois avouer que j’apprécie un peu plus tous les jours l’apport des nouveaux candidats et je l’espère, futurs élus de cette liste. Ils apportent à notre équipe ce sang neuf, cette spontanéité, mais aussi la modernité qui manquait à l’équipe sortante. Mais n’oublions pas non plus que nous sommes neuf élus sortants expérimentés avec un ou plusieurs mandats dans la majorité à la commune et à la communauté de communes à notre actif. Nous connaissons donc parfaitement le travail et les arcanes des collectivités locales. Chacun d’entre nous travaille déjà avec des personnes et des structures décisionnelles en matière d’emploi, d’aménagement du territoire, d’environnement, d’habitat, d’urbanisme, de travaux, de social… Nous sommes donc immédiatement prêts à entrer au service des Decazevillois, tant à la commune qu’à la communauté de communes. Nous connaissons et nous avons déjà l’habitude de travailler avec beaucoup de futurs élus à l’intercommunalité et même sur certains dossiers, avec des élus de la communauté de communes de la Vallée du Lot.

Réussir Decazeville est aussi la seule liste avec des candidats écologistes puisque il y a dans ses rangs deux candidats Europe Écologie – Les Verts. C’est important. Tous vous diront qu’ils sont écolos. Mais dans les faits, on s’aperçoit que la plupart des candidats n’ont pas une réelle conscience de la gravité de la situation dans laquelle notre planète se trouve et ont une connaissance réduite des enjeux écologiques sur notre territoire et donc des solutions à apporter.

Nous avons donc une bonne équipe, mais nous avons aussi un bon projet qui prend en compte nos possibilités financières sans augmenter la fiscalité. Un projet tourné vers la solidarité et la santé, l’attractivité de notre ville en termes économique, touristique et associatif, la protection de l’environnement et l’amélioration du cadre de vie avec notamment la propreté de nos espaces publics et pas seulement en centre-ville, la mobilité des personnes, la culture et le sport… pour pouvoir bien vivre ensemble sur ce territoire que nous aimons tous.

Alors dimanche, votez pour la meilleure équipe qui a le meilleur projet, votez pour Réussir Decazeville avec Jean-Pierre VAUR.

Pour que Decazeville réussisse !
20 mars 2014 – 16 h 15 min | Commentaires fermés sur Pour que Decazeville réussisse !

Voilà ! Nous arrivons au terme d’une campagne électorale intense mais exemplaire.

Il y a d’abord eu le forum que nous avions organisé, mes amis EELV du Bassin et moi-même le 8 novembre 2013 avec la présence de la députée européenne Catherine Grèze et de la conseillère régionale Marie-Françoise Vabre, qui a permis de présenter nos réflexions pour Decazeville et le Bassin aux personnes présentes.

Puis il y a eu dès décembre les nombreuses réunions avec tous les candidats de notre liste afin d’abord de mieux nous connaître et ensuite d’affiner un projet collectif. Et enfin il a fallu enrichir encore ce projet en le confrontant aux habitants de notre ville.

C’est ce que nous avons fait ces deux derniers mois avec des réunions thématiques et les traditionnelles réunions dans les quartiers de Decazeville, mais aussi, et c’était nouveau, en allant au devant des Decazevillois dans l’exercice enrichissant du porte-à-porte ou en les recevant à notre local de campagne.

Dimanche, vous aurez à choisir vos futurs élus pour les six ans à venir.

Vous aurez le choix entre quatre listes : une liste FN (Bruno LELEU), une liste plutôt de droite (François MARTY), une liste dissidente étiquetée « divers gauche » (Jean REUILLES) et la liste de Jean-Pierre VAUR qui affiche clairement ses positions à gauche et écologiste puisque soutenue par le PS, le PC et EELV.

Je connais Jean-Pierre Vaur depuis l’école primaire de Decazeville. Je sais que nous pouvons compter sur sa franchise, sur sa capacité à écouter, à déléguer et à animer notre équipe municipale.

Il n’a certes jamais siégé à une municipalité, mais il connaît aussi bien que moi et mes collègues élus sortants les enjeux du prochain mandat. Je suis persuadé qu’il déploiera au sein de la mairie et de la communauté de communes la même énergie pour défendre et développer notre territoire que celle qu’il a eu durant la campagne électorale.

C’est une équipe jeune qu’il a choisi de mener, mais c’est aussi une équipe chevronnée dont plusieurs candidats ont déjà assuré un ou plusieurs mandats avec des responsabilités importantes au sein de la majorité sortante.

Dimanche, si vous souhaitez réellement Réussir Decazeville, vous devez faire confiance dès le premier tour à la liste menée par Jean-Pierre Vaur.

 

photo liste nantuech.jpg

 

Vous pouvez retrouver Réussir Decazeville sur Facebook en cliquant ici

La Découverte, un atout pour Decazeville et le Bassin à découvrir le samedi 15 mars à 14h00
9 mars 2014 – 8 h 54 min | Commentaires fermés sur La Découverte, un atout pour Decazeville et le Bassin à découvrir le samedi 15 mars à 14h00

ladecouverte.jpgNous avons la chance d’avoir à deux pas du centre ville cet espace artificiel devenu naturel, déjà lieu de promenade et d’activités sportives diverses pour de nombreux habitants.

Mais, quels sont les nombreux atouts de ce lieu grandiose ? Que faire pour qu’il devienne un lieu plus fréquenté ? Quelles activités touristiques et de loisirs pouvons-nous y développer ? Y-a-t-il une place pour l’habitat ? Quelles retombées économiques possibles ?

C’est pour répondre à toutes ces questions que la liste « Réussir Decazeville » organisera sur ce site le samedi 15 mars une promenade guidée par Jean-Pierre Vaur et Jean-Louis Calmettes qui a actuellement en charge le Parc Intercommunal à la communauté de communes. Ils développeront les projets que l’équipe de « Réussir Decazeville » souhaite y mettre en œuvre tout en respectant son intégrité, ses contraintes, sa biodiversité, son histoire.

Le rendez-vous est fixé à 14h00 sur le parking à l’arrière du Musée régional de Géologie Pierre Vetter pour une promenade qui nous mènera jusqu’au belvédère au bas du terril. Le retour devrait se situer aux alentours de 17h00. Nous vous attendons nombreux.

A noter qu’à 18h00 ce même jour, Réussir Decazeville propose  une animation musicale avec des musiciens locaux dans son local de campagne situé 4 place Decazes.

Photos : jlc

Cliquez sur les photos pour les agrandir

decouverte-equipage-parc interco -web.jpg

En pleine campagne !
4 mars 2014 – 15 h 39 min | Commentaires fermés sur En pleine campagne !

journal.jpgComme vous le constatez, je ne poste pas beaucoup de notes sur ce blog pour le moment. La cause à la campagne électorale. Il a fallu préparer tous les documents de campagne et nous sommes en train actuellement de distribuer en porte-à-porte notre journal de campagne. Nous avons de plus trois soirs par semaine à 18 h une réunion dans un quartier différent de Decazeville.

recto.jpgDans un peu moins de trois semaines, le premier tour de ces élections. Les échanges que nous avons actuellement lors de la distribution de notre journal de campagne sont réconfortants et nous rendent optimistes. Mais rien n’est joué. Ce n’est que le 23 mars ou le 30 mars au soir que nous serons fixés. En attendant, nous poursuivons notre campagne sur le terrain.

decouverte-equipage-parc interco.jpg

 

J’animerai avec Jean-Pierre Vaur, notre tête de liste, une promenade guidée dans la Découverte, sur ses hauteurs et sur le plateau des Equipages le 15 mars 2014. Cette promenade a pour but de montrer toutes les possibilités de ce site et de montrer les aménagements prioritaires que nous souhaitons y réaliser.

Le rendez-vous est fixé à 14h, à l’arrière du Musée de Géologie Pierre Vetter.

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Le site de campagne : http://www.reussir-decazeville.net

La page Facebook

 

« Du bout des lèvres » hommage à Barbara
20 février 2014 – 11 h 41 min | Commentaires fermés sur « Du bout des lèvres » hommage à Barbara

extrait numéro deux de « du Bout des Lèvres » par Camille et Sam. bon visonnage à toues et à tous, et n’oubliez pas, le 21 mars les ogres de Barback seront en concert à la salle …

Municipales : inauguration du local de campagne
4 février 2014 – 18 h 56 min | Commentaires fermés sur Municipales : inauguration du local de campagne

Nous avons inauguré vendredi dernier notre local de campagne, place Decazes. 

Beaucoup de monde s’était déplacé. Beaucoup de Decazevillois, mais aussi des soutiens des communes limitrophes. 

Ci-dessous, les interventions de Jean-Pierre Vaur, tête de liste de la liste Réussir Decazeville, de Marie-Lou Marcel, députée et présente sur cette liste, et d’Alain Fauconnier, sénateur de l’Aveyron originaire de Livinhac.

RÉUSSIR DECAZEVILLE – JEAN-PIERRE VAUR par decazeville-bassin

 

RÉUSSIR DECAZEVILLE – MARIE-LOU MARCEL par decazeville-bassin

 


RÉUSSIR DECAZEVILLE – ALAIN FAUCONNIER par decazeville-bassin

Les articles de la presse locale sur cette inauguration (cliquez sur les articles pour agrandir) : 

L’article de Centre-Presse :

Decazeville, Municipales 2014,

 

 

 

 

 

 

 

 

L’article de La Dépêche du Midi :

Decazeville, Municipales 2014,

Le désert ferroviaire de l’ouest Aveyron avance dans l’indifférence
25 janvier 2014 – 14 h 51 min | Commentaires fermés sur Le désert ferroviaire de l’ouest Aveyron avance dans l’indifférence

gare viviez - bus ter.jpgJ’étais invité hier à présenter notre service de transport collectif (le TUB) à un colloque à l’Université du Mirail à Toulouse. Comme chaque fois que je me rends dans la capitale régionale, j’essaie de m’y rendre en train. Et bien, ça ne s’arrange pas. La navette bus TER qui allait de la gare de Viviez-Decazeville à Villefranche-de-Rouergue pour pouvoir prendre le train vers Toulouse (départ à 6h41 de Villefranche) afin d’arriver dans la ville rose avant 9 h le matin n’existe plus depuis le 15 décembre. Il n’est donc plus possible d’aller à Toulouse en train pour une journée entière (journée de travail par exemple) depuis le Bassin du mardi au vendredi.

Je vous fais le pari que certaines navettes du retour de Villefranche vers Viviez-Decazeville le soir vont rapidement être supprimées, du simple fait qu’elles seront presque vides puisqu’on ne peut plus prendre celle du petit matin à l’aller.

J’ai donc été obligé de me rendre à la gare de Villefranche avec mon véhicule. Mais que peuvent faire ceux qui n’ont pas de véhicule, de plus en plus nombreux, ou ceux qui ne peuvent plus conduire ?

Decazeville,rail, train,TER,Le temps de trajet en bus puis en train de Viviez-Decazeville à Toulouse était certes légèrement supérieur au même trajet en voiture jusqu’aux portes de Toulouse. Mais si vous rajoutez les fréquents bouchons et le stationnement  dans la ville, aller à Toulouse en train est largement plus intéressant et moins fatigant. On peut de plus travailler ou lire durant le trajet.

Au delà de cette suppression, c’est bien d’un abandon progressif par la SNCF et la Région de nos petits territoires qu’il est question.

Après la fermeture de la boutique SNCF de la place Decazes à Decazeville, la réduction des heures d’ouverture de la gare de Viviez-Decazeville, la réduction du nombre de liaisons vers Brive et Paris, on s’attaque maintenant à la liaison vers Toulouse.

C’est inacceptable, surtout au moment où on veut dépenser des milliards d’euros supplémentaires (Etat et Régions) pour une LGV Bordeaux-Toulouse pour gagner seulement 6 minutes par rapport au réaménagement de la ligne existante pour faire rouler des TGV.

Hier à Toulouse, il était question de la mobilité dans les territoires peu denses à la croisée d’enjeux climatiques et sociétaux. Et le manque de vision à long terme des responsables politiques en matière d’aménagement du territoire, de climat et de mobilité a été plusieurs fois noté, notamment par la sociologue Marie-Christine Zélem. Je ne peux malheureusement que le confirmer. J’en ai fait l’expérience le matin même.

Profiter de l’aménagement de l‘entrée ouest du Bassin pour sécuriser les cyclistes
15 décembre 2013 – 8 h 19 min | Commentaires fermés sur Profiter de l’aménagement de l‘entrée ouest du Bassin pour sécuriser les cyclistes

lolmède-hotel des célibataires.jpgLe projet d’aménagement de l’entrée ouest du Bassin nous a été présenté lors du dernier conseil communautaire .

L’entrée ouest est l’arrivée dans le Bassin par la RD 840 en venant de Capdenac-Figeac. C’est donc un projet très important pour l’image de notre territoire, mais aussi de Viviez.

Ce projet est divisé en trois secteurs :

       – Le plateau de Laubarède, d’une superficie de presque 10 000 m2, actuellement un no-man’s-land hétéroclite propriété de l’État et de RFF qui pourrait accueillir des commerces ou des PME.

   – L’impasse de l’avenue Adam Grange qui serait remodelé avec une réduction importante des surfaces de voiries et une végétalisation des accotements et pieds de façades

   – Le secteur de la Maison des Célibataires, propriété du Conseil Général, où le projet consistera à aménager les abords du bâtiment.

Le tout pour un montant de 1,3 M€ avec des aides attendus de l’État, de la Région, du Département et de la commune de Viviez.


laubarede-plan.jpgUn bon projet donc, mais qui demanderai à être également réfléchi pour les circulations douces. Des passages sous la RD 840 sont prévus pour les piétons, mais rien n’est prévu pour les cyclistes dans ce secteur. Toutes les associations de cyclistes ont dénoncé la dangerosité de l’étranglement de la chaussée au niveau du pont sur le Riou-Mort sur la RD 840 sans aucune alternative pour les cyclistes. Je m’en était également fait la voix sur ce blog, repris par la presse locale.

laubarede-camions.jpgUne première demande d’aménagement avait été proposée par la communauté de communes au conseil général de l’Aveyron. Ces aménagements consistaient à une entrée cyclable sur la RD 5 par la RD 840 en venant de Boisse-Penchot et à une sortie cyclable de l’avenue Adam Grange vers la RD 840 (voir plan ci-contre – cliquez pour agrandir). Ces deux aménagements avaient le mérite d’éviter le pont pour les cyclistes, mais également le giratoire de Laubarède pour les cyclistes arrivant de Boisse-Penchot et allant vers Aubin (et pour ceux allant à Decazeville en passant par le passage piéton sous la RD 840). La DRGT, l’organe qui s’occupe des routes au conseil général de l’Aveyron, toujours aussi peu sensible à la circulation des vélos sur ses routes, avait balayé d’un revers de main ce projet.

Le bureau d’étude chargé du projet de l’entrée ouest va tout de même l’inclure dans le projet et nous allons le représenter au conseil général en espérant que, cette fois-ci, il sera accepté. La sécurité des cyclistes, de plus en plus nombreux sur le Bassin mais aussi sur la RD 840 et la RD5, en dépend.

 

modesdoux-ccda.jpgJ’en profite pour rappeler qu’il existe un schéma des modes doux du Bassin Decazeville-Aubin que les élus ne doivent pas oublier lorsqu’ils font des aménagements de voirie sur leurs communes respectives. Ce schéma n’est d’ailleurs pas restrictif et on peut aller au delà des préconisations qu’il délivre. Il serait peut-être utile d’organiser une « vélorution » sur le Bassin durant la campagne électorale des municipales pour rappeler aux candidats et futurs élus que ce schéma existe.

Photos : 

1 – Dessin de Lolmède tiré de « Extraits Naturels de Carnet Spécial Decazeville »

2 : jlc

3 : CCDA (Communauté de Communes du bassin Decazeville-Aubin)

La parité, c’est pas gagné à la communauté de communes Decazeville-Aubin
13 décembre 2013 – 13 h 04 min | Commentaires fermés sur La parité, c’est pas gagné à la communauté de communes Decazeville-Aubin

Nous devions désigner hier soir en conseil communautaire nos délégués au syndicat mixte de SCOT (Schéma de cohérence territoriale). Deux délégués par communes étaient demandés. Outre le fait que le choix des délégués n’a vraisemblablement fait l’objet d’aucun débat dans quelques communes et ont été désignés par le maire, sur les 10 délégués proposés, pas une seule femme. Pas une seule des cinq communes n’a proposé une doublette de candidats mixte. Un fait que j’ai bien sûr dénoncé. D’après le président, il semble que ce ne soit pas mieux du côté de la communauté de communes de la Vallée du Lot qui fait partie de ce syndicat mixte.

Nous aurons l’occasion de nous rattraper après les élections municipales en désignant les nouveaux délégués. Espérons que cette « maladresse » sera alors rectifiée et que les minorités politiques seront peut-être également admises. On peut toujours rêver.

Comme pour le cumul des mandats, on comprend mieux pourquoi on est obligé de passer par la loi pour obtenir cette parité indispensable à la démocratie. Mais visiblement il y a encore des élus qui n’en veulent pas.