Actualités

Retrouvez toutes l’actualités de l’Aveyron, par l’intermédiaire des flux RSS des quotidiens aveyronnais

Loisirs

Toutes les sorties à faire sur le département

Politique

Sports

Toute l’actualité sportive du département

Vidéos

Toutes les vidéos parlant de l’Aveyron sur Youtube

Accueil » Archive par Auteur

Articles par

Arvieu
21 septembre 2016 – 20 h 52 min | Commentaires fermés sur Arvieu


squelette_galerie

Don de l’entreprise Gornay
20 septembre 2016 – 23 h 00 min | Commentaires fermés sur Don de l’entreprise Gornay

L’entreprise Gornay et Fils de Firmi vient d’offrir du matériel pour les apprentis plombiers chauffagistes. Des tubes, des surplus de chantiers mais aussi des cagoules et un poste à souder acheter spécialement par l’entreprise pour le Campus !

Opération “ dépollution-repollution “ sur le site Umicore du Mas à Viviez ?
19 septembre 2016 – 13 h 31 min | Commentaires fermés sur Opération “ dépollution-repollution “ sur le site Umicore du Mas à Viviez ?

Les opposants au projet viviezo-aubinois montent au créneau.jpg

Vous avez aimé l’opération “ dépollution “ d’Umicore à Viviez ?

Vous adorez sûrement l’opération “repollution “ de Séché Environnement-Sévigné !

L’opération “ dépollution “ de la décharge industrielle du Mas se termine. Mais au lieu de laisser ce site retrouver peu à peu un aspect naturel, un nouveau projet de stockage de déchets arrive porté par Séché Environnement et Sévigné.

Pourtant, dans sa deuxième phase, le programme de “ dépollution “ de la zone du Mas prévoyait une revégétalisation avec plantation d’arbres de l’ensemble des sites dépollués.

Que vient faire ce projet privé de traitement et de stockage de déchets sur ce site ? D’autant plus que la meilleure solution et la moins onéreuse pour les déchets aveyronnais a été balayée d’un revers de main par les élus départementaux et du SYDOM. Elle permettait pourtant une gestion publique des déchets.

Que se cache-t-il derrière ce revirement d’Umicore ? Il serait dommage pour cette entreprise se voulant exemplaire que la deuxième phase de ce programme ne soit pas respectée !

Rodez agglomération : Le musée Soulages fête le 500 000 ème visiteur
18 septembre 2016 – 19 h 24 min | Commentaires fermés sur Rodez agglomération : Le musée Soulages fête le 500 000 ème visiteur

Le 16 septembre 2016, le musée Soulages à Rodez a reçu son 500 000 ème visiteur en provenance de Toulouse. A cette occasion, la communauté d’agglomération de Rodez avait organisé une petite cérémonie pour marquer cet évènement. Depuis son ouverture au public en juin 2014, le musée Soulages connaît en effet une fréquentation soutenue que même […]

Les compteurs communicants arrivent sur Decazeville
16 septembre 2016 – 12 h 09 min | Commentaires fermés sur Les compteurs communicants arrivent sur Decazeville

mairie-central-telephonique.jpg

Si la pose des compteurs « Linky » d’Enedis (ex ErDF) est prévue sur Decazeville en 2018, il semble que pour les compteurs « Gazpar » de GrDF, ce délai semble imminent.

Le point 28 du conseil municipal du 22 septembre 2016 traite de l’installation de deux concentrateurs GrDF sur Decazeville destinés à collecter les données des compteurs communicants « Gazpar » qui seraient déployés sur la ville.

Cliquez dessus pour agrandir.

point28.jpg

 

Bien entendu, en donnant l’autorisation à GrDF d’installer ces concentrateurs, nous acceptons de fait l’installation des compteurs « Gazpar », mais ce sera aussi par la suite, la quasi impossibilité de refuser les compteurs « Linky » d’Enedis.

Il est donc important de s’opposer à cette délibération.

C’est pour cela que je demande d’abord son retrait de l’ordre du jour.

Mais nous devons aller plus loin. Le règlement intérieur du conseil municipal permet aux conseillers municipaux de soumettre des vœux et des motions. J’ai donc soumis ce jour une motion à Monsieur le Maire de Decazeville et j’ai adressé un courrier à chaque conseiller municipal afin de les informer sur cette motion.

Pour le bien-être des habitants de notre ville, pour la protection de leurs libertés individuelles, pour éviter une gabegie financière inutile, j’espère que nous serons nombreux à adopter cette motion.

 

Le texte de cette motion figure ci-dessous.

 

—–

Motion présentée par Jean-Louis Calmettes

La pose de compteurs communicants fait l’objet d’un fort refus de la part des particuliers.

Ce refus est suscité pour plusieurs raisons, dont la principale est le souci de protection de la santé des habitants, à commencer par celle des enfants. En effet, s’ils sont installés, les compteurs communicants émettront des ondes-électromagnétiques que GrDF présente comme anodines, ce qui est fortement contesté par diverses associations comme Robin des Toits, PRIARTEM, le CRIIREM.

D’autre part, des programmes de mise en place d’autres compteurs communicants sont en cours, en particulier pour l’électricité (compteur « Linky » d’ErDF) et éventuellement pour l’eau (deux compteurs : eau chaude et eau froide). Accepter ces programmes aboutirait à avoir jusqu’à 4 compteurs pour chaque logement, démultipliant ainsi les risques.

Qui plus est, pour exploiter les fonctions des compteurs communicants, ErDF injecte des signaux dans le circuit électrique des habitations, par la technologie CPL (Courant porteur en ligne). Or, les câbles des habitations n’ont pas été prévus pour cela, ils ne sont pas blindés, et de fait le CPL génère des rayonnements nocifs pour la santé des habitants et particulièrement celle des enfants car ils sont plus vulnérables face aux risques causés par ces technologies.

Il est très important de noter que :

  • depuis le 9 février 2015, la loi n° 2015-136 dite « Abeille » interdit le wi-fi dans les crèches et le limite dans les écoles.
  • depuis le 31 mai 2011, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) classe « cancérogènes possibles » (Groupe 2B) les rayonnements issus de la téléphonie mobile, du wi-fi, du CPL, etc.

Par ailleurs, toutes les compagnies de réassurance excluent la prise en charge en Responsabilité Civile des dommages liés aux ondes électromagnétiques.  

Même si la question de la santé publique est cruciale, d’autres raisons importantes poussent à rejeter la demande de GrDF :

  • les compteurs communicants, bien que prétendus « intelligents », sont aisément piratables. Bien sûr, les installateurs assurent que tout est « parfaitement sécurisé », mais l’actualité montre que des systèmes supposés être encore bien plus « sécurisés » (banques, ministères, etc) sont régulièrement pris en défaut.
  • les promoteurs des compteurs communicants prétendent qu’ils permettront de faire des économies d’énergies. Cette affirmation est fortement contestée par les associations. Des mesures simples permettent de réaliser des économies d’énergie beaucoup plus efficacement.
  • l’installation massive de compteurs communicants est prétendue indispensable pour le développement des énergies renouvelables en France, mais l’installation généralisée de tels compteurs a été abandonnée par l’Allemagne, alors que ce pays développe beaucoup plus massivement les énergies renouvelables.
  • les compteurs communicants, s’ils sont installés, permettront aux opérateurs de recueillir d’innombrables données sur notre vie privée, utilisables à des fins commerciales mais aussi éventuellement de surveillance et donc de remise en cause des libertés individuelles et publiques.
  • Par ailleurs, une étude de la CRIIREM datant de 2010 avait noté que les locaux de la mairie de Decazeville subissaient déjà de forts rayonnements électromagnétiques dus à la proximité du central téléphonique. Il n’est donc pas souhaitable d’en rajouter avec l’installation d’un concentrateur.

 

Notez enfin que les compteurs actuels fonctionnent tout à fait correctement et que leur non remplacement par des compteurs « communicants » ne pose donc aucun problème. Il est par ailleurs possible depuis longtemps de signaler à votre fournisseur, par téléphone ou par le web, la consommation réelle affichée par votre compteur, de façon à éviter toute surfacturation due à une estimation imprécise.

De nombreuses communes petites et grandes ont pris des arrêtés afin d’interdire la pose de ces compteurs communicants chez les particuliers et d’équipements connexes sur le domaine public.

Elles sont à ce jour plus de 250 dont des villes importantes comme Caen, Fontenay, Bondy Bagnolet, mais aussi de nombreuses petites villes et villages dans toute la France, y compris en Aveyron dont Saint-Victor-et-Malvieu, Villeneuve-d’Aveyron, La Bastide-Pradines, Monteil, Foissac…

Et ce n’est qu’un début.

Des collectifs opposés à la pose de ces compteurs communicant existent partout en Aveyron, y compris sur le Bassin où une trentaine de personnes se sont retrouvées en février dernier alors que l’on parlait tout juste de ce problème.

 

Il est donc prématuré de donner l’autorisation à GRDF d’installer ces concentrateurs sur le domaine public.

Nous devons au contraire prendre des délibérations afin de nous opposer à l’installation de ces équipements ainsi que des compteurs communicants.

 

  • Considérant que les compteurs communicants sont facteurs de risques pour la santé des habitants et pour le respect de leur vie privée ;
  • Considérant qu’il n’est économiquement et écologiquement pas justifié de se débarrasser des compteurs actuels qui fonctionnent très bien et ont une durée de vie importante ;
  • Considérant que les communes ont pour vocation de servir l’intérêt général, et que les programmes de compteurs communicants visent au contraire à favoriser des intérêts particuliers, notamment commerciaux,

 

le Conseil municipal de Decazeville :

  • décide que les compteurs de gaz de Decazeville ne seront pas remplacés par des compteurs communicants, et qu’aucun système relevant de la téléphonie mobile (GPRS ou autre) ne sera installé dans la commune par GrDF ou une société agissant pour le compte de GrDF.
  • demande au Syndicat Intercommunal d’Énergies du Département de l’Aveyron (SIEDA) d’intervenir immédiatement auprès de GrDF pour lui signifier que les compteurs communicants et les concentrateurs ne doivent pas être installés à Decazeville.

—–

Le conseil municipal se déroulera le jeudi 22 septembre à 18 h, salle du conseil municipal au premier étage de la mairie de Decazeville. L’accès est libre mais il n’est pas possible au public de s’exprimer sans y avoir été autorisé auparavant par le maire.

 

Pour plus d’informations sur ces compteurs communicants, je vous propose le site créé par Stéphane Lhomme, conseiller municipal de Saint-Macaire en Gironde, première commune a avoir délibéré sur le non remplacement des compteurs existants par des compteurs « Linky » et « Gazpar ».

Stéphane Lhomme fait des conférences dans toute la France. Il sera vraisemblablement à Gramat dans le Lot le 15 octobre (date à confirmer).

Le nouveau Conseil d’Administration
15 septembre 2016 – 17 h 50 min | Commentaires fermés sur Le nouveau Conseil d’Administration

Voici la composition du Conseil d’Administration de l’Association, ainsi que celle du nouveau Bureau, suite à la réunion du Conseil en date du 10 septembre 2016. Membres du bureau de l’association OZANNE Patrick, Président.
PERIER Frédéric, Vice-président BARTHE Suzanne, Vice-présidente, CAUSSE Christian, Vice-président, Webmestre. PRAT Hélène, secrétaire Emilien ABBAL, trésorier Elisabeth ROUVIER, trésorière adjointe MOULS Guy COMBES Claude Patrick DELEPAUT Membres du Conseil d’Administration (…)


Administration

GENEALOGIE DE LA FAMILLE de VIGOUROUX d’ARVIEU
14 septembre 2016 – 15 h 05 min | Commentaires fermés sur GENEALOGIE DE LA FAMILLE de VIGOUROUX d’ARVIEU

La famille de VIGOUROUX d’ARVIEU est une famille de riches marchands drapiers originaires de la « cité de Rodez », dont la descendance est issue de Georges VIGOUROUX (†1480), marchand, anobli par lettres patentes données par Louis XI à Amboise en 1470.
La branche que nous étudions ici s’installe à partir de la fin du XVIIe siècle à Barry, paroisse de Frayssinhes, Le Vibal. Nous noterons que dès le XVe siècle ils sont dits « seigneurs de Barry »
La famille est « maintenue dans sa noblesse en (…)


Généalogies

Coupe doublette vétérans
11 septembre 2016 – 15 h 23 min | Commentaires fermés sur Coupe doublette vétérans
Coupe doublette vétérans
Pour la 2ème fois cette année Le club de Salles Curan accueillera les pétanqueurs Aveyronnais.
C’est au tour des vétérans de jouer sur les nouveaux terrains tracés près de leur nouveau boulodrome inauguré le 30 juillet en présence de nombreux élus et de Marc Nogaret Président du Comité Départemental.

Depuis bientôt 3 ans la participation oscille autour de 70 doublettes, cette année ne dérogera pas a la règle avec la participation de 73 équipes.

Le délégué pour cette compétition sera Bernard Amalric. L’arbitre Pujol Guy.

Horaires :
Début des parties 9 h
Arrêt de 12 h 30 à 14 h 30

Le tirage des poules

 

La Transcastonétoise
8 septembre 2016 – 23 h 00 min | Commentaires fermés sur La Transcastonétoise

La CMA de l’Aveyron est partenaire de la course castonétoise. Cette année, trophée a été réalisé par les apprentis et les formateurs et ils iront également courir le dimanche 11 septembre pour le challenge entreprise ! 1 euro sur chaque inscription sera reversé à la CAMI.

Rencontre Pro
8 septembre 2016 – 23 h 00 min | Commentaires fermés sur Rencontre Pro

2e éditions des rencontres « Tapas 1 job » organisées par la JCE de Millau, le 29 septembre à partir de 19h30.