Actualités

Retrouvez toutes l’actualités de l’Aveyron, par l’intermédiaire des flux RSS des quotidiens aveyronnais

Loisirs

Toutes les sorties à faire sur le département

Politique

Sports

Toute l’actualité sportive du département

Vidéos

Toutes les vidéos parlant de l’Aveyron sur Youtube

Accueil » Archive par Auteur

Articles par

Trois petits textes relevés sur Lédergues (AD12) sur l’insécurité concernant le canton de réquista
8 novembre 2017 – 16 h 12 min | No Comment

Pour commencer Lédergues, village de tous les risques !
Une fâcheuse posture
Lédergues 20 septembre 1779, le Sieur Bourdiol Jean d’Espalion, se présente pour percevoir le recouvrement du droit de commune de paix faisant partie des droits domaniaux. Une émeute des plus furieuses s’élève et le susdit  » fut obligé de se retirer chez un de ses amis pour se soustraire à la fureur populace et qui fut même poursuivi par plusieurs comme un voleur et qu’il nomme en temps et lieu que le sieur Goulesque du (…)


Communications et conférences

Essor du vélo dans nos villes et sécurité routière
5 novembre 2017 – 9 h 04 min | No Comment

Sens interdit, sauf cycliste-A4.jpg

Le Cerema, Centre d’Etudes et d’expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement, est un établissement public à caractère administratif (EPA) sous la tutelle conjointe du ministère de la Cohésion des Territoires et du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

Il est un centre de ressource indispensable pour les collectivités locales et leurs élus. Il participe également à la formation des professionnels, des élus, des associations dans les nombreux domaines dont il s’occupe. C’est notamment le cas pour tout ce qui touche à la mobilité tant des personnes que des marchandises.

Je participe régulièrement depuis des années aux journées d’échanges que le Cerema organise dans tout le grand sud-ouest dans le cadre de « Une voirie pour tous ». Ces journées sont très riches. Elles permettent de faire un point sur la législation qui évolue en permanence dans ce domaine et sur les pratiques qui évoluent également, suivant notamment cette législation, mais allant parfois au delà, la loi mettant parfois du temps à rejoindre la pratique.  

Le Cerema vient d’éditer une série de fiches téléchargeables concernant l’évolution du code de la route en faveur des piétons et des cyclistes.

Certaines me semblent importantes pour nos petites villes et bourgs aveyronnais. Faciliter les déplacements des piétons et des cyclistes devrait être au cœur des politiques de mobilité de nos territoires.

D’autant plus que certains aménagements ne demandent pas beaucoup d’investissements financiers pour un meilleur partage de la voirie et des espaces publics entre tous les usagers.

Les fiches sur le double sens cyclable, la zone de rencontre, la zone 30 ont retenu toute mon attention, parce que ces aménagements constituent le minimum pour une circulation apaisée dans nos centres villes et centres bourgs et peuvent éviter de nombreux accidents.

Ces aménagements ont aussi bien sûr un impact positif sur la qualité de vie en matière notamment d’environnement sonore et de qualité de l’air.

La révision du Plan Global de Déplacements et du Schéma des Modes Actifs sur le territoire de Decazeville Communauté est une chance pour intégrer ces nouvelles recommandations du code de la route.

Alors, on s’y lance sur le Bassin ?

 

Plus de villes cyclables :

barometre-villes-cyclables.jpg

Amis cyclistes du Bassin, vous pouvez toujours répondre à un questionnaire sur le baromètre des villes cyclables pour exprimer votre avis sur la cyclabilité de nos villes, notamment Decazeville. Déjà cinq personnes du Bassin ont répondu à ce questionnaire. Rejoignez-les en répondant à votre tour à ce questionnaire.

 

Rue Cayrade : toujours la vitesse !

Encore une sortie de route rue Cayrade.jpeg

Une nouvelle sortie de route s’est déroulée avant hier dans la rue Cayrade, au même endroit des deux précédentes. Sans vouloir remettre en cause la bonne volonté des services de l’Etat et de la police locale qui a fait dernièrement une opération de sensibilisation par des contrôles de vitesse, la solution ne viendra que par des aménagements obligeant à réduire la vitesse et dans un meilleur partage de la voirie par tous les usagers de cette rue. Le code de la route le recommande : la voirie sur cette zone doit être aménagée de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable.

Cette rue mise en double sens cyclable éviterait des grands détours aux cyclistes et obligerait les voitures à adopter un comportement prudent et respectueux des autres usagers, notamment les plus vulnérables, piétons et cyclistes. Son aménagement en zone de rencontre me semble aussi indispensable tant pour la sécurité routière que pour l’essor de la fréquentation commerciale et la qualité de vie dans cette rue.

Zone de rencontre - Piétons d'abord-A4.jpg

Zones 30,  - des rues plus sûres et un cadre de vie plus agréables.jpg

Photos :

– 3 fiches du Cerema

– Article de La Dépêche du Midi du 4 novembre 2017

– Baromètre des villes cyclables – ©FUB

CRC 2
4 novembre 2017 – 21 h 45 min | No Comment
Samedi 04 novembre 2017 : l’accès au site officiel de la Commission Territoriale MP  pour la mise à jour des résultats  étant indisponible, les résultats du classement en CRC2 sont relayés à tous les Comités de Midi-Pyrénées.Classement à l’issue du dimanche 29 octobre 2017.
 

 
  • Suite à la décision prise par la commission territoriale de considérer que le club d’Argeles est en forfait général (forfait sur 2 matches la première journée plus forfait sur le 9° match après abandon), tous les résultats des rencontres impliquant ce club ont été annulés et le classement refait en conséquence.

Challenge Conseil Départemental 2017
3 novembre 2017 – 11 h 13 min | No Comment
Challenge Conseil Départemental 2017
Cette compétition est une rencontre départementale avec une finale d’équipes qualifiées en doublettes s’ouvrant à toutes les catégories de jeunes : benjamins ; minimes ; cadets ; juniors.
 
Conditions de participation :
Etre licencié ou non licencié aveyronnais dans une catégorie jeune moins de 18 ans
Participation : gratuite
 
Inscriptions sur place.
 
Calendrier :  
Phases de qualifications sur deux sites à partir de 14H00, le 19 novembre.

  • A Rodez St Eloi
  • A St Affrique

 
03 Décembre :   Les finales se jouent au boulodrome de St Eloi.
 
Formation des doublettes : 
Elles se constituent au choix sur l’un des deux sites et se disputeront dans un boulodrome (à l’extérieur si le temps le permet).
 
Les qualifications :                          

Les qualifications se jouent en 4 parties sur une demi-journée. En cas d’égalité un concours de tir sera effectué (5m pour les benjamins ; 6m pour les minimes ; 7m pour les cadets et 8m pour les juniors)
 
Pas de restauration à midi.
Goûter offert par le Comité départemental (Jusqu’à 50 € sur présentation des factures)
 
Pas de récompense à l’issue des qualifications.
Frais de déplacement à la charge des participants.
 
Chaque club organisateur doit rechercher 1 arbitre et 4 éducateurs responsables de l’organisation de la rencontre. (tirage, tenue du graphique, …).
Prévoir une buvette.
 
En ce qui concerne les qualifications, il faudra tenir compte du nombre de participants par  catégories sur les sites qualificatifs. Ce nombre sera calculé et défini une fois les compétitions commencées et après entente entre les sites organisateurs une demi-heure après le début des phases qualificatives. Le principe d’avoir 8 qualifiés par catégories demeure. 
 
Les finales :
 
La journée est organisée par le Comité.
Les finales se dérouleront au boulodrome St Eloi de Rodez sur la journée : de 10H à 12H00 et de 13H30 à 16H30.
Mise en place de 2 concours dans le but de faire jouer les jeunes un maximum (2 poules par catégorie, ½ finales et finales).
 
Les frais de déplacement sont à la charge des participants.
 
Restauration de midi offerte par le Comité organisateur aux participants et à l’encadrement. (Soit 64 enfants + encadrement = environ 100 repas).
 
Les frais d’arbitrage (deux arbitres) sont à la charge du Comité.
 
Proclamation des résultats et remise des récompenses à 17H00 par un délégué du Comité. Toutes les équipes seront récompensées.  

Encore les déchets ménagers au conseil municipal hier soir
3 novembre 2017 – 8 h 22 min | No Comment

Le rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de la gestion des déchets de la communauté de communes était à l’ordre du jour du conseil municipal d’hier soir.

Vous avez ci-dessous mon intervention :

 

Quels points importants ressortent de ce rapport ? :

  • Pas de réelle volonté pour aller vers une gestion responsable et dynamique d’une baisse de la production de déchets sur le territoire de la communauté de communes
  • C’est hélas malheureusement aussi le cas pour les élus aveyronnais délégués au SYDOM
  • Une politique de prévention des déchets sans moyens financiers (graphique p 27).

dépenses fonctionnement et prévention.jpg

  • On se contente donc d’une gestion purement comptable avec une vision à court terme.

 

Plus généralement, la communauté de communes n’a semble-t-il pas pris conscience des efforts que nous allons devoir accomplir pour répondre aux obligations qu’impose la Loi de Transition Energétique et Croissance Verte (TE&CV) en matière de déchets.

Malheureusement, et c’est encore plus grave, le SYDOM 12 ne semble pas attentif à ces obligations, s’entêtant dans un plan départemental aujourd’hui obsolète, à cause notamment de la Loi de TE&CV et de la Loi Notre qui lui a retiré la compétence de planification au profit de la Région, ou préférant s’entêter dans un projet qui ne fonctionne nulle part (projet Solena).

LOI TE&CV - OBJECTIFS DÉCHETS.jpg

Je vous rappelle les objectifs de la Loi de TE&CV, parce qu’ils sont importants et que le temps qui nous est laissé pour y arriver est très court :

  • Baisse de 10% de la production de déchets en 2020 par rapport à 2010
  • Recyclage de 55% des déchets en 2020, de 65% en 2025 par rapport à 2010
  • Réduction de 30% des quantités de déchets mis en décharge en 2020, de 50% en 2025 par rapport à 2010

Le graphique présenté ci-dessous permet de voir l’état où nous en sommes actuellement sur la communauté de communes et les objectifs que nous devons atteindre au regard de la Loi de TE&CV. Ce graphique a été réalisé grâce aux données contenues dans le rapport de la communauté de communes et comprend les deux anciennes communautés de communes (CCDA et Vallée du Lot) aujourd’hui réunies.

Graphique DC - Loi TE&CV.png

Nous sommes donc encore très loin d’y arriver, tant sur la communauté de communes qu’en Aveyron.

Pire, la communauté de communes donne un mauvais signe.

Le passage de REOM (Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères) en TEOM (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères) au premier janvier de cette année est incompréhensible et injuste.

Il fallait au contraire aller vers la redevance incitative. D’ailleurs, c’était la stratégie choisie jusqu’en 2016 avant que la communauté de communes y renonce, prétextant le coût financier pour la mettre en place.

Autant dire de suite que je ne suis pas sûr que le document de la communauté de communes distribué dernièrement dans les boites à lettres calme les protestations des personnes qui critiquent à juste titre le passage en TEOM.

 

La redevance incitative permet de responsabiliser les habitants, de réduire considérablement le volume et le poids des déchets à collecter et à traiter, et produit en conséquence une baisse de la facture des foyers.

De plus en plus de collectivités optent pour ce financement, et les résultats sont au rendez-vous.

L’Etat des lieux réalisé en région Nouvelle Aquitaine dans le cadre de la réalisation de son futur plan régional donne les résultats chiffrés pour les collectivités ayant instauré la redevance incitative :

  • La redevance incitative concerne en Nouvelle Aquitaine une population de 191 298 personnes, soit une population un peu en dessous du département de l’Aveyron.
  • Les performances de collecte avant et après la mise en place de la redevance incitative font apparaître une baisse moyenne de 36% des OMR.
  • Cela a bien sûr une répercussion sur le coût de financement par habitant qui est inférieur entre 20 et 30% par rapport aux financements classiques.

 

Redevance incitative nouvelle aquitaine.jpg

La Région Occitanie et l’ADEME ont lancé il y a quelques mois un Appel à Projet pour la mise en place de la redevance incitative. Les aides sont importantes :

  • Aide forfaire de l’ADEME sur 4 ans pour aider à la mise en place
  • Aide importante à l’investissement
  • Aide supplémentaire si la collectivité y souscrit avant mai 2018

Ces aides n’existeront plus par la suite et la redevance incitative sera obligatoire dans quelques années.

 

Que faire pour la gestion de nos déchets afin d’atteindre le objectifs de la Loi de TE&CV ? :

  • Instaurer la redevance incitative sur notre territoire dès le 1er janvier 2019. Cela nous laisse plus d’une année pour préparer le dossier, choisir le matériel, l’installer dans les foyers du Bassin, réorganiser les collectes, informer, sensibiliser les habitants…
  • Engager notre territoire dans une dynamique réellement « zéro déchet, zéro gaspillage », comme de nombreuses autres collectivités s’y sont engagées.
  • Mettre en place, en même temps si cela est possible, la collecte des biodéchets dans les centres villes des communes urbaines et augmenter l’usage du compostage individuel et collectif ailleurs,
  • favoriser l’essor de petites entreprises (secteur Économie Sociale et Solidaire ou privés) pour le recyclage, la réparation, la remise sur le marché d’objets… (Regain à Figeac, depuis leur déménagement, c’est maintenant une trentaine emplois, de plus en plus qualifiés)
  • Sensibiliser sur de nouvelles pratiques d’achat produisant moins de déchets, sur le gaspillage alimentaire…

 

Enfin pour terminer, je dois rajouter que je suis excédé par les pressions sur les élus du président de la communauté de communes pour imposer le projet Solena.

Si on peut comprendre que les responsables de cette entreprise ait été invités à présenter leur projet en commission « économie » de la CCDA il y a quelques mois, il est inadmissible qu’il impose ces mêmes personnes en commission environnement prochainement… ou dans d’autres collectivités. Il devrait plutôt rencontrer la population qui lui dirait ce qu’elle pense de ce projet. S’il ne le fait pas, qu’il ne s’étonne pas que la population vienne le rencontrer là ou il se trouvera.

Avec le SYDOM 12, il ferait mieux à minima de geler ce projet inscrit dans un plan départemental qui est totalement obsolète et d’attendre le rendu du futur plan régional qui devrait voir le jour fin 2018 ou début 2019

D’autant plus que l’état des lieux de ce plan régional présenté publiquement le 27 avril dernier laisse apparaître une suffisance dans les moyens stockage des déchets en Occitanie jusqu’en 2025.

Il n’y a donc pas le feu, d’autant plus que les objectifs fixés par la Loi de TE&CV vont considérablement réduire la quantité de déchets à collecter et à traiter dans les années à venir… pour peu que les collectivités y mettent de la bonne volonté.

Occitanie-Aveyron : Plaidoyer pour l’aménagement rapide de la RN88 à 2X2 voies entre Rodez et Séverac d’Aveyron/A75
30 octobre 2017 – 19 h 37 min | No Comment

Voici quelques jours, devant les membres du Conseil départemental de l’Aveyron, M. le préfet en tant que représentant de l’Etat, s’est voulu rassurant en affirmant que ce dernier s’engageait à soutenir activement les investissements dans notre département. Pas sûr qu’il ait convaincu de nombreux conseillers départementaux, sachant que les seuls travaux de mise à 2X2 […]

Familles de La Cavalerie au XVe siècle
29 octobre 2017 – 9 h 48 min | No Comment

La Cavalerie présente la particularité d’avoir regroupé ses habitants dans le village principal. D’une part en raison de la rareté de l’eau sur le plateau, mais surtout en raison de la politique de regroupement initiée par ses fondateurs à savoir les Templiers.
Famille ANTHONY
1459, Johan ANTHONY, fils de Johan et d’Astrugue, de La Cavalerie, contracte mariage avec Issalena DELACOMBA
1458, acte de constitution de dot. « Contrat d’affrayrement » f°56. Entre Galharde ANTHONY fille de Johan et (…)


Actualités

Championnat des clubs seniors et féminines
23 octobre 2017 – 16 h 48 min | No Comment
Championnat des clubs seniors et féminines
C’est la Boule Belmontaise, chère à son Président Philippe Castagné, qui avait la charge d’organiser les finales des championnats des clubs seniors et féminines.
Sous la houlette de Marie Christine Salvat et de Bernard Unal les finales ont opposées pour les féminines

l’Amicale Pétanque Espalion qui à devancé La Pétanque Primauboise lors du tir de départage lui permettant d’emporter le titre de Championne 2017 et d’accéder au Championnat de Ligue. (score final 14-12).

Division 4
Championnat des clubs seniors et féminines
Chez les séniors, les parties débutaient dès  8 h 30

Demi finale
La Marmotte Pétanque St Geniez d’Olt bat Association Bouliste de Foissac
La Pétanque Carcenacoise bat La Pétanque Réquistanaise

Finale
La Marmotte Pétanque St Geniez d’Olt bat La Pétanque Carcenacoise 22 -14
 

Division 3
Championnat des clubs seniors et féminines

Demi finale
La Pétanque Forezienne Firmi bat La Pétanque Olemps-La Mouline
Pétanque de la vallée Aguessac bat Association des Pétanqueurs Cassagnols

Finale
La Pétanque Forezienne Firmi bat Pétanque de la vallée Aguessac 28 – 8
 

Division 2
Championnat des clubs seniors et féminines
Finale

La Pétanque Primauboise bat Quatre saisons Petan Club 22 – 14

Division 1
Championnat des clubs seniors et féminines
Finale

Le but du Monastère bat Pétanque Flavinoise 20 – 16

Bibliographie de Marc VAISSIÈRE
23 octobre 2017 – 14 h 47 min | No Comment

Bibliographie de Marc VAISSIÈRE (au 26 juillet 2017)
Pour toute commande de livres, écrire ou téléphoner à :
Marc Vaissière, 440, avenue de Calès, 12100 Millau : Tél : 07-68-01-35-36
Livres
De cada part del puèg, Sant-Laurenç e Mauriac del Leveson — De part et d’autre de la montagne, Saint-Laurent et Mauriac-de-Lévézou, Millau, 1993, pp. 195. ÉPUISÉ
Albert Carrière, chercheur malgré lui, Millau, 1999, pp. 284.
Les Brigands du Bourg, des chouans de l’Aveyron, Millau, 2000 (en collaboration avec (…)


La Documentation

Championnat des Clubs de Jeunes
18 octobre 2017 – 23 h 19 min | No Comment
Championnat des Clubs de Jeunes

Au boulodrome des Coopérateurs de Millau, le 30 septembre se sont déroulé les quarts de finale de la ligue Midi-Pyrénées ( Tarn, Lot, Tarn et Garonne et Aveyron). Dans les deux catégories Cadet-Junior et Benjamin-Minime, les équipes de la Pétanque Joyeuse, Championnes départementales ont défendu les couleurs de l’Aveyron et brillamment puisque elles ont remporté leur quart de Finale et se sont qualifiées pour les demi finales a Cahors.

A Cahors, le samedi 14 octobre, les Millavois se sont mesuré aux équipes de la zone Sud de la Ligue en particulier St Alban 31 pour les Minimes et St André 32 pour les cadets. Nos Cadets-Juniors ( 4 cadets et 2 juniors) ont défendu vaillamment leurs chance mais devant une solide équipe gersoise (6 juniors), ils se sont incliné mais sur des scores très serrés. Il ne manquait pas grand chose pour y arriver.

Par contre, l’après midi ils remportaient brillamment la Troisième place devant nos voisins de St Juery 81.Bravo a cette équipe composée de Julien Cartayrade, Nathan Moulieres, Gauthier Lavabre, Kennan Favre, Quentin Fauvet et Kévin Alauzet.

 

Les minimes opposés a la redoutable équipe de St Alban ont du aller jusqu’à l’épreuve de tir de départage (mort subite) pour se qualifier. Il faut signaler la belle prestation de Joaquim qui a frappé les deux boules avec un carreau en prime. La finale de l’après midi, contre l’Ariège, fut paradoxalement plus facile puisque après la victoire des tête a tête, des doublettes et le partage au combiné, le match était gagné sans avoir a faire Triplette et tir de précision.

Bravo a l’équipe qui a su se motiver au bon moment. Bravo a Noah Breton, Nathan Petit, Maxime Cartayrade, Joaquim Teixeira et Danaé Penin seule demoiselle de la compétition.

Cette victoire qualifie les Millavois pour les championnats de France qui vont se dérouler les 27, 28 et 29 octobre a St Yrieix prés d’Angoulême. Les Millavois, champions de France 2016 vont défendre vaillamment leur titre et essayer de faire le doublé, ils en sont capable mais la route est longue.