Actualités

Retrouvez toutes l’actualités de l’Aveyron, par l’intermédiaire des flux RSS des quotidiens aveyronnais

Loisirs

Toutes les sorties à faire sur le département

Politique

Sports

Toute l’actualité sportive du département

Vidéos

Toutes les vidéos parlant de l’Aveyron sur Youtube

Accueil » Environnement, Les verts

Planter des arbres pour lutter contre la chaleur et la pollution à Decazeville

Déposé par dans 5 février 2017 – 10 h 17 minPas de commentaire

arbres-coupes-rd840.jpg

Tout le monde a pu constater qu’un arbre sur deux avait été supprimé dans l’alignement de chênes rouges longeant le chemin piétonnier et cyclable en bordure de la RD 840 dans la traversée de la ville.

Je n’aime pas trop les coupes d’arbres lorsqu’elles ne sont pas justifiées, mais là, c’était vraiment nécessaire tant leur espacement était réduit. Un rapport sur le patrimoine arboré de la commune de Decazeville réalisé en 2000 par Alain et Sylvie Michelin le notait déjà.

Mais il ne suffit pas de couper des arbres et de se frotter les mains en pensant à voie basse que trente arbres coupés ce sera trente arbres de moins à entretenir et moins de feuilles à ramasser à l’automne.

Les villes ont besoin d’arbres et en auront de plus en plus besoin.

Le phénomène d’ilot de chaleur urbain mais aussi les pollutions dues aux rejets des gaz d’échappement, aux activités industrielles et aux chauffages des particuliers font que la végétalisation des zones urbaine est indispensable.

De nombreuses études et réalisations montrent maintenant que la végétalisation des villes permet de réduire les pics de températures l’été de jour comme de nuit et que les arbres filtrent les particules contenues dans l’atmosphère, ainsi que bien d’autres polluants de l’air.

La plantation d’arbres et d’autres végétaux est donc indispensable

Mais pas seulement. Il faut aussi agir sur l’urbanisme et les aménagements urbains. Il faut ventiler les rues par des démolitions ciblées et éviter les trop grandes étendues de surfaces minérales qui accumulent la chaleur le jour et la rejette la nuit, empêchant les températures de baisser dans les villes.

Il faut donc que la ville de Decazeville replante des arbres, d’abord pour compenser ceux qui ont été coupés, mais prévoit également un plan de végétalisation afin d’avoir une ville vivable dans les prochaines décennies. Le projet de revitalisation du centre-bourg de Decazeville doit impérativement intégrer la thématique de lutte contre le phénomène d’ilot de chaleur urbain et de lutte contre la pollution de l’air et proposer des solutions concrètes.

En attendant, la ville doit planter des arbres, ne serait-ce que pour compenser ceux qui ont été coupés.

Le rapport du patrimoine arboré de la commune regrettait que l’alignement de chênes rouges bordant la RD 840 n’est pas été prolongé jusqu’au jardin public. Voilà donc une bonne idée pour débuter. Cela permettrait de fournir une ombre généreuse aux promeneurs et cyclistes de cette voie.

Mais il faudra obligatoirement poursuivre les plantations d’arbres sur d’autres lieux.

Photo : jlc - Licence Creative Commons


En savoir plus : Vivre à Decazeville et sa région

Vous serrez aussi intéressez par : ,,,,