Actualités

Retrouvez toutes l’actualités de l’Aveyron, par l’intermédiaire des flux RSS des quotidiens aveyronnais

Loisirs

Toutes les sorties à faire sur le département

Politique

Sports

Toute l’actualité sportive du département

Vidéos

Toutes les vidéos parlant de l’Aveyron sur Youtube

Accueil » Association des Maires de l'Aveyron

Scolarisation des enfants de moins de 3 ans : la sécurité, mais pas seulement…

Déposé par dans 25 avril 2014 – 1 h 00 minPas de commentaire

Classement : Extraits d'articles en ligne

Article extrait de Localtis.Info publié le 23 Avril 2014

 

 

Accueillir des enfants de 2 ans à l'école maternelle comme le souhaite la refondation de l'Ecole, oui mais à quelles conditions ? Un guide publié par l'Observatoire économique de l'achat public du ministère de l'Economie fait le point sur la réglementation, les normes, et ose même formuler des recommandations d'ordre pédagogique à usage des mairies.

 

 

Pas de chèvrefeuille ni laurier-rose dans les cours de récréation accueillant des enfants de moins de 3 ans ! C'est l'une des recommandations formulées par des juristes de l'Observatoire économique de l'achat public (ministère de l'Economie et des Finances) dans un "Guide relatif aux conditions d'accueil et de sécurité matérielle des enfants de moins de trois ans à l'école maternelle".
Publié en octobre 2013, le document se révèle tout à fait d'actualité pour les mairies urbaines ou rurales qui se préparent à l'arrivée de tout-petits à la prochaine rentrée scolaire, comme les y invite la circulaire du 15 janvier (voir notre article ci-contre). Circulaire qui vise l'objectif, d'ici à trois ans, que 30% des enfants concernés "dans les secteurs défavorisés" puissent être scolarisés (contre 11% aujourd'hui en moyenne sur l'ensemble du territoire).

Sécurité, hygiène et aventures sensorielles

Le guide propose, en 44 pages et 11 fiches, un ensemble de règles, normes et recommandations propres à assurer la sécurité, l'hygiène et les activités des tous petits. Car, comme il est rappelé dans l'avant-propos, "cette scolarisation nécessite une organisation des activités et du lieu de vie qui se distingue de ce qui existe dans les autres sections de l'école maternelle", que cela porte sur l'aménagement de l'espace, le mobilier, le matériel scolaire, de motricité et de repos, les jeux et jouets, le tout en ayant bien en tête leurs "rythmes spécifiques".
"Il s'agit d'assurer un accueil efficace et sûr des très jeunes enfants à tous les instants, tout en leur permettant de s'aventurer dans les explorations motrices et sensorielles dont ils sont friands", précisent les auteurs, distinguant "ce qui est obligatoire de ce qui est recommandé, ce qui est nécessaire de ce qui peut être choisi, ce qui est souhaitable de ce qui est possible".

La cour de récré sous liberté encadrée

On commence par la cour d'école, avec notamment la liste d'arbustes dont les feuilles ou les fruits sont toxiques et donc à proscrire : chèvrefeuille donc, mais aussi daphné, houx, lierre, sumac… Les juristes de l'OEAP ne voient en revanche pas d'objection à la présence d'un bac à sable, à partir du moment où il répond aux normes d'hygiène et d'entretien (normes décrites très précisément dans le document).
Plusieurs paragraphes sont consacrés au sol de la cour, susceptible d'accueillir de nombreuses chutes et tâches diverses, mais aussi des activités de motricité. Le guide rappelle ainsi que la cour de récréation a pour fonction d'offrir aux enfants des "moments, sinon de totale liberté, du moins d'une liberté encadrée et surveillée pendant lesquels, selon leur tempérament, les uns vont courir, les autres vont avoir des jeux solitaires et calmes". "Le contact avec l'extérieur est par ailleurs une condition d'équilibre physique et social", insiste le guide, ajoutant que "les surfaces extérieures répondront à ces besoins de grand air, de soleil".
Les rédacteurs rappellent que les équipements de jeux et les aires de jeux ont fait leur apparition dans les écoles au début des années 60 dans le but de "réduire les comportements d'agressivité et les accidents en offrant aux enfants des activités diverses, ne se limitant pas à des jeux de course et de poursuite". Aujourd'hui on préfère dire que ces équipements, normalisés et très réglementés, ont "une dimension pédagogique et ludique".

Le confort de la salle de classe

Dans la salle de classe, il est là encore recommandé de veiller au "confort du sol", mais aussi au chauffage, à l'éclairage et aux équipements qui doivent être "autostables, sans aspérité, ni arête, ni saillie dangereuse". Le mobilier scolaire doit naturellement répondre aux normes de sécurité, tout comme les matériels éducatifs de motricité, ainsi que les jeux et les jouets, sans perdre de vue leurs fonctions éducatives.
Le repos aussi a son matériel, qui doit remplir toutes ses fonctions de sécurité (être solide, permettre la propreté du tissu, être protégé contre les poussières…), mais il est aussi bon de prévoir des espaces permettant à tout moment la détente ou la possibilité de s'isoler.
Derrière l'austérité des normes et réglementations diverses, il ressort du guide une volonté de construire un environnement bienveillant à ces très jeunes enfants pour les aider à devenir, petit à petit, des élèves bien dans leur école et bien dans le système scolaire.

 

 

Aller plus loin sur le web

 

 


En savoir plus : Les actualités de l'ADM Aveyron

Vous serrez aussi intéressez par : ,