Actualités

Retrouvez toutes l’actualités de l’Aveyron, par l’intermédiaire des flux RSS des quotidiens aveyronnais

Loisirs

Toutes les sorties à faire sur le département

Politique

Sports

Toute l’actualité sportive du département

Vidéos

Toutes les vidéos parlant de l’Aveyron sur Youtube

Accueil » Association des Maires de l'Aveyron

Cinquante nouvelles Maia programmées en 2014

Déposé par dans 18 février 2014 – 1 h 00 minPas de commentaire

Classement : Extraits d'articles en ligne

Article extrait de Localtis.Info publié le 17 Février 2014

 

 

Comme chaque année, une circulaire commune du ministère des Affaires sociales et de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) fixe la programmation annuelle des créations de maisons pour l'autonomie et l'intégration des malades d'Alzheimer (Maia). Ce sont ainsi 50 nouvelles Maia qui devraient voir le jour cette année.

Elles s'ajouteront aux 202 Maia déjà déployées au 31 décembre 2013 (188 créations financées sur les crédits de la CNSA et 14 financées par la direction générale de l'offre de soins).

Les 50 créations de 2014 seront intégralement financées par la CNSA.

Pour sa part, le financement du fonctionnement des Maia relève désormais du fonds d'intervention régional (FIR), géré par les agences régionales de santé (ARS)

Loin de l'objectif de 2011

Même si l'effort est conséquent - la mise en place effective des Maia a débuté en 2011-2012 - le chiffre de 252 structures à la fin de cette année est toutefois loin de l'objectif fixé en octobre 2011, lors de la réunion du comité de suivi du plan Alzheimer 2008-2012, le 30 septembre 2011, sous la présidence effective de Nicolas Sarkozy. L'objectif affiché était alors d'atteindre 500 Maia en 2014, soit le double du chiffre qui devrait être réalisé à la fin de cette année.
Mais le mouvement de création de Maia a eu plutôt tendance à se ralentir : après les 100 maisons programmées en 2012, le nombre est passé à 50 en 2013 et 2014.

Un calendrier serré

La circulaire du 15 janvier 2014 fournit, dans son annexe 1, la répartition par région des cinquante créations prévues au titre de cette année. Les critères retenus reposent sur le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans - population ciblée par les Maia - en 2011 (données Insee 2012). Par ailleurs, la répartition régionale "tient compte des dispositifs Maia déjà déployés, des besoins exprimés par les ARS, ainsi que de leurs capacités à installer les dispositifs alloués".
La circulaire précise également le calendrier de l'appel à projets. Les candidatures devront parvenir avant le 15 mars. Elles seront instruites par l'ARS de mi-mars à mi-avril. La circulaire prend bien soin de préciser que "l'ARS veille à associer de façon spécifique les conseils généraux, acteurs centraux dans cette mise en place et dont l'implication est un facteur de réussite [...]". La réunion de la commission régionale consultative de sélection et la décision finale du directeur général de l'ARS interviendront au mois de mai. Grâce à une enveloppe totale de 4,5 millions d'euros, les 50 nouvelles Maia bénéficieront chacune d'une enveloppe de 90.000 euros en année partielle pour 2014.
Le second semestre de 2014 sera consacré au déploiement des projets retenus, avec notamment la validation du recrutement du pilote, qui suivra aussitôt une formation nationale dédiée, organisée par l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Le recrutement des "gestionnaires de cas" interviendra pour sa part en septembre. Ceux-ci seront également formés en novembre et décembre, dans le cadre d'un diplôme interuniversitaire (DIU). Ce calendrier serré devrait permettre aux 50 nouvelles Maia d'être opérationnelles à l'extrême fin de 2014 ou, plus vraisemblablement, au début de 2015.

Références 

Circulaire DGCS/DGOS/CNSA/2014/09 du 15 janvier 2014 relative aux appels à candidatures pour le déploiement des dispositifs Maia au titre de l'année 2014.

 

 

Aller plus loin sur le web

La circulaire du 15 janvier 2014.

 


En savoir plus : Les actualités de l'ADM Aveyron

Vous serrez aussi intéressez par : ,