Actualités

Retrouvez toutes l’actualités de l’Aveyron, par l’intermédiaire des flux RSS des quotidiens aveyronnais

Loisirs

Toutes les sorties à faire sur le département

Politique

Sports

Toute l’actualité sportive du département

Vidéos

Toutes les vidéos parlant de l’Aveyron sur Youtube

Accueil » Association des Maires de l'Aveyron

Statut de l’élu : le Sénat adopte en deuxième lecture la proposition de loi « Gourault-Sueur »

Déposé par dans 24 janvier 2014 – 1 h 00 minPas de commentaire

Classement : Extraits d'articles en ligne

Article extrait du Courrier des Maires publié le 23 Janvier 2014

 

 

Les sénateurs ont adopté en deuxième lecture, le 22 janvier 2014, la proposition de loi des sénateurs Jacqueline Gourault et Jean-Pierre Sueur facilitant l’exercice du mandat des élus locaux. L’ensemble des modifications adoptées en commission des lois ont été adoptées, les sénateurs y ajoutant de nouvelles dispositions visant la faculté, pour les conseillers communautaires, de constituer un droit individuel à la formation.

Par 326 voix contre 18, le Sénat a adopté, en deuxième lecture, la proposition de loi visant à faciliter l’exercice, par les élus locaux, de leur mandat. Un texte porté par la présidente de la délégation aux collectivités territoriales, Jacqueline Gourault (UDI-UC), et le président de la commission des lois, Jean-Pierre-Sueur (PS).

Au cours de la séance, les sénateurs n’ont que peu modifié ce texte par rapport aux amendements adoptés en commission des lois le 15 janvier. Ils ont toutefois complété, sur proposition du rapporteur (UMP) Bernard Saugey, l’article 5 bis prévoyant la faculté, pour les conseillers communautaires, de constituer un droit individuel à la formation (DIF). Un droit d’ailleurs rétabli lors du passage en commission. Le texte précise dorénavant que seront assujettis à cotisation obligatoire les élus titulaires d’une indemnité de fonction qui demanderont à bénéficier du droit individuel à la formation. Et fixe un plancher de cotisation à 3 % « afin de permettre l’effectivité du nouveau dispositif ».

 

[...]

 

Vers une dernière lecture à l’Assemblée
Les sénateurs ont par ailleurs décidé de suivre la commission des lois qui souhaitait notamment s’en remettre à la libre décision des assemblées locales pour sanctionner l’absentéisme des élus aux travaux de leur collectivité. Autre modification des commissaires acceptée en séance publique : le maintien des modalités en vigueur de financement du fonds de l’allocation différentielle de fin de mandat, aujourd’hui excédentaire.

Le texte doit maintenant être soumis une deuxième fois aux députés, à une date encore non prévue.

Références

    Sénat, 2e lecture (« petite loi ») : proposition de loi « Gourault-Sueur »

    Pour aller plus loin

    Consultez le dossier spécial du Courrier des Maires : Les statuts des élu(e)s locaux et intercommunaux

     


      En savoir plus : Les actualités de l'ADM Aveyron

      Vous serrez aussi intéressez par : ,