Actualités

Retrouvez toutes l’actualités de l’Aveyron, par l’intermédiaire des flux RSS des quotidiens aveyronnais

Loisirs

Toutes les sorties à faire sur le département

Politique

Sports

Toute l’actualité sportive du département

Vidéos

Toutes les vidéos parlant de l’Aveyron sur Youtube

Accueil » Aveyron, Environnement, Les verts

Le « oui » des Verts à des aménagements sur la RN 88

Déposé par dans 26 octobre 2009 – 14 h 31 minPas de commentaire

Les réactions suite à l’article de La Dépêche du Midi intitulé « Le « non » des Verts à la RN 88 » appellent quelques précisions de notre part.

Nous l’avons dit et écrit de nombreuses fois, nous sommes bien sûr favorables à des aménagements sur la RN 88 pour la sécurité des usagers, ainsi que pour la sécurité et la tranquillité des riverains, pas pour augmenter le flux de véhicules en transit, notamment de camions.

Comme nous l’avons spécifié oralement au journaliste de La Dépêche du Midi, ces aménagements comprennent bien sûr la déviation de Baraqueville, le contournement du Grand Rodez, la suppression de tous les passages à niveau, d’embranchements dangereux et autres points noirs...

Le doublement de la RN 88, qui serait de fait une petite autoroute gratuite, représenterait une aubaine pour le transport longue distance des marchandises par la route avec tous les problèmes que cela constituerait en termes d’insécurité routière et de pollutions diverses pour notre territoire. N’oublions pas non plus, à un mois de demi du sommet de Copenhague sur le climat, que la part des rejets de CO2 dus au transport en Midi-Pyrénées est déjà de 9 % supérieure aux autres régions françaises.

Nous rajoutons que les départements et les régions devant faire face à d’énormes responsabilités dans leurs compétences avec en plus une incertitude sur les recettes financières à long terme, tous ces travaux sur la RN 88 doivent être réalisés par l’Etat, seul responsable des routes nationales. Les 140 millions d’euros prévus pour le doublement doivent servir à cela.

Mais nos propositions pour la RN 88 appellent également à une réflexion globale sur nos déplacements à l’intérieur et à l’extérieur de notre territoire et également sur le transport des marchandises. Les solutions résident sur une offre ferroviaire pour les passagers plus étoffée avec des TER plus fréquents, plus rapides et à des horaires mieux adaptés ainsi qu’au transport par rail des marchandises sur les moyennes et longues distances.

Mais aussi par une offre départementale de bus-navettes à bas prix à partir des principales villes aveyronnaises comme le fait avec succès le Tarn et des transports à la demande plus souples et plus nombreux dans les zones rurales.

C’est là que département et région doivent mettre tous leurs efforts financiers.

Nous répétons que ce doublement aurait des conséquences économiques négligeables pour notre département, si ce n’est d’attirer des entreprises locales déjà présentes dans une bande de 60 à 70 km de part et d’autre de la RN 88, et d’accentuer encore plus l’écart économique entre le centre, notamment le Ruthénois et certaines petites villes et zones rurales de l’Aveyron.

Les Verts de l’Aveyron


En savoir plus : Les Verts en Aveyron

Vous serrez aussi intéressez par : ,,,,