Actualités

Retrouvez toutes l’actualités de l’Aveyron, par l’intermédiaire des flux RSS des quotidiens aveyronnais

Loisirs

Toutes les sorties à faire sur le département

Politique

Sports

Toute l’actualité sportive du département

Vidéos

Toutes les vidéos parlant de l’Aveyron sur Youtube

Accueil » Aveyron, Environnement, Les verts

Pas un centime de la Région et du Département pour la RN 88 en Aveyron

Déposé par dans 1 juin 2009 – 7 h 01 minPas de commentaire

Communiqué des Verts de l'Aveyron


Il ne faut pas un centime de la Région et du Département pour la RN 88 en Aveyron

 

borne RN 88.pngDécidemment, le Grenelle de l’Environnement tourne à la farce, même en Midi-Pyrénées. Farce tragique certes, car elle se fait sur le dos de notre environnement, de notre planète et des générations futures.

Alors que le plan Rail voté par le Conseil Régional Midi-Pyrénées sonnait comme un espoir pour rééquilibrer les modes de transports en faveur du train sur notre territoire, l’Etat annonce un déblocage de moyens financiers pour aménager des routes.

Plus grave, les élus locaux, de gauche et de droite confondus, veulent faire peser sur les contribuables de l’Aveyron et de Midi-Pyrénées le financement des aménagements sur la RN 88, route nationale, qui est donc de la compétence seule de l’Etat.

Alors qu’avec la grave crise qui nous touche ces deux collectivités, Département et Région, devraient mettre tous leurs efforts sur les compétences dont elles ont effectivement la charge : social, environnement, transports, santé, habitat, culture, formation, économie…, elles décident de prendre part au financement d’un projet qui ne les concerne pas !

La position de M. Malvy nous surprend, d’autant plus que son collègue M. Souchon président socialiste de la Région Auvergne, refuse fort justement de financer les routes nationales dont la RN 88, y compris dans la déviation du Puy.

Le rôle des élus n’est pas de répondre à des tendances prétendues inéluctables mais au contraire, de chercher à les infléchir dans le sens de l’intérêt général et du long terme.

On ne peut pas claironner à tour de discours faire du « développement durable » et être « sensible au réchauffement de la planète » et donner des financements à des projets qui incitent à l’accroissement du transport international de marchandises par la route, qui contribuent à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, à la destruction et à la compartimentation d’espaces naturels.

Nous espérons un réveil et un sursaut des élus de gauche afin de mettre à mal ce projet néfaste pour l’Aveyron tant pour notre environnement que pour notre économie. Nous savons, et l'exemple de l'A75 ne fait que le confirmer, qu'une route rapide aspire essentiellement les entreprises déjà présentes au détriment de territoires proches alors désertifiés. Est-ce là ce modèle de développement que nous voulons pour notre département ?

Argumentaire plus complet en cliquant ici

Les réactions de la presse suite à ce communiqué :

RN88 - VERTS - ARTICLES PRESSE.pdf

 


En savoir plus : Les Verts en Aveyron

Vous serrez aussi intéressez par : ,,,,,